Mars sous le signe de l’eau… dans les écoles et les centres de loisirs

Image de prévisualisation YouTube
Tout au long du mois de mars et début avril, les bénévoles ont sensibilisé les enfants des écoles et des centres de loisirs de Toulon et Six Fours à la problématique de l’eau.

Rappelant que, si les océans représentent  71% de la planète, seulement 2,5% est constitué  d’eau douce qui est très inégalement répartie.
1 personne sur 6 n’accède pas à l’eau potable
1 personne sur 3 manque d’installation sanitaires convenables.
Les conséquences sur les enfants sont dramatiques : épidémies, diarrhées aiguës entrainant la mortalité infantile, scolarisation freinée par les distances à parcourir pour accéder à l’eau.
L’action de l’UNICEF et des autres associations est fondamentale : installation de puits, fournitures de kits de purification, distribution de sels de réhydratation…

A Six Fours les 13 et 20 février 2017, Nadine Alexandre,  bénévole UNICEF de Six Fours, est intervenue dans les Centres de loisirs. A l’AJIR, au centre de Roches Brunes et à celui de Jaumard, 75 enfants de 4 à 6 ans, 70  enfants de 7à 12ans et une quinzaine d’adolescents ont écouté avec une curiosité attentive les explications sur les actions de l’Unicef dans le monde, et en particulier, sur l’aide apportée pour l’accès à l’eau potable.

Que ce soit à Toulon ou à Six Fours, les enfants ont écouté  ces informations et témoignages, prenant conscience que l’eau ne coule pas naturellement des robinets, et que, si la consommation quotidienne atteint environ 150l par personne en France, elle n’est que de 20l en Afrique. Des vidéos, des jeux, des quizz leur ont permis de participer aux discussions. Les nombreuses questions posées ont permis de définir, avec les mots adaptés à chaque tranche d’âge, les notions de bénévolat, d’actions humanitaires, de dons… Tous ont bien compris l’importance d’une manifestation comme la Nuit de l’eau qui, cette année, a permis d’aider la population d’Haïti durement touchée par l’ouragan Mathews. Nombre d’entre eux, surtout parmi les 8 à 15 ans, ont suggéré de partager l’information avec leurs amis, leurs camarades de classes et leurs enseignants. Peut-être de futurs « ambassadeurs » de l’Unicef !

Un grand merci aux animateurs des écoles et  des centres de loisirs qui, par leur efficacité, ont permis le bon déroulement de ces interventions ainsi qu’aux écoles et centres de loisirs de Toulon

Rendez vous maintenant à la rentrée pour parler des Droits de l’enfant !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.